Publications: Documents de travail

Publications: Documents de travail 2019

Disponible aussi dans les archives RePEc
RePEc is a decentralized database and world's largest collection of economics working papers, journal articles and software components

2019-1 "Fostering, Child Welfare, and Ethnic Cultural Values"

Eliane El Badaoui, Lucia Mangiavacchi

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article examine les effets du confiage sur l'offre de travail et la scolarisation des enfants dans les familles d'accueil au Niger. L'accent est mis sur le rôle des valeurs et des comportements culturels hérités du groupe ethnique dans la perpétuation du confiage. Nous spécifions un modèle d'équations simultanées avec trois variables endogènes pour les enfants (la fréquentation scolaire, les heures de travail sur le marché et les heures de travail domestique) et une variable de traitement (le confiage). Les résultats montrent que les enfants confiés sont susceptibles de fréquenter plus l'école et d'avoir de plus longues heures de travail domestique que les enfants biologiques. L’analyse par genre révèle que le confiage se fait plutôt dans l’objectif d'une scolarisation pour les garçons et d’une plus grande participation aux tâches domestiques pour les filles. Nous fournissons des effets hétérogènes pour différents échantillons et nous testons la robustesse des résultats à différentes spécifications empiriques. Dans l'ensemble, les valeurs et les comportements ethniques hérités jouent un rôle important dans l'analyse du phénomène de confiage.
Classification-JEL
J13; J22; O12; C34
Mot(s) clé(s)
Confiage; Culture; Travail des enfants; Travail domestique; Scolarisation; Niger
Fichier

2019-2 "Evaluating the Macroeconomic Effects of the ECB's Unconventional Monetary Policies"

Sarah Mouabbi, Jean-Guillaume Sahuc

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous quantifions les effets macroéconomiques des politiques monétaires non conventionnelles de la Banque Centrale Européenne, à l'aide d'un modèle DSGE comprenant un ensemble de taux d’intérêt virtuels (shadow rate). Extraits de la courbe des taux, ces taux virtuels fournissent des mesures non contraintes de l’orientation générale de la politique monétaire. Nos analyses contrefactuelles montrent que, sans ces mesures non conventionnelles, la zone euro aurait subi (i) une
perte de production substantielle depuis la Grande Récession et (ii) une période de déflation allant de la mi-2015 au début 2017. Le glissement annuel de l’inflation aurait été en moyenne 0,61% en dessous de son niveau observé et celui de la croissance du PIB plus bas de 1,09%, au cours de la période 2014T1-2017T2.
Classification-JEL
E32, E44, E52.
Mot(s) clé(s)
Politique monétaire non conventionnelle, taux d'intérêt virtuel, modèle DSGE, zone euro.
Fichier

2019-3 "Mitigation strategies under the threat of solar radiation management"

Fabien Prieur, Martin Quaas, Ingmar Schumacher

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
La possibilité de lutter contre le changement climatique au moyen de la gestion du rayonnement solaire (SRM) est censée réduire les efforts d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Ici, nous émettons l'hypothèse que (i) une menace unilatérale d'utilisation de SRM peut amener les pays à s'engager dans des stratégies avec un effort d'atténuation accru par rapport à ce qui serait observé à l'équilibre de Nash dans les stratégies d'émission uniquement et (ii) il existe un moyen de partager le fardeau imposée par l'engagement d'éviter le SRM qui domine au sens de Pareto une solution qui impliquerait des niveaux d'émission actuels trop élevés, suivis du déploiement futur de SRM. Pour étudier ces hypothèses, nous développons un jeu à deux régions, deux étapes et deux périodes dans lequel les régions choisissent l'atténuation et le SRM. Alors que le SRM cible les préférences climatiques régionales, conformément aux preuves scientifiques actuelles, son déploiement entraîne des dommages incertains sur l’autre région. Nous développons d'abord la théorie générale, puis étudions une application plus spécifique de type linéaire-quadratique. Enfin, nous calibrons le modèle sur des données réelles et constatons que l’hypothèse (ii) est validée pour des valeurs plausibles des paramètres du modèle.
Classification-JEL
C72, Q54
Mot(s) clé(s)
changement climatique, gestion du rayonnement solaire, dommages hétérogènes, interaction stratégique, engagement
Fichier

2019-4 "On the impact of capital and liquidity ratios on financial stability"

Pierre Durand

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
En réponse à la crise financière globale de 2007-2008, le G20 a mandaté le Comité de Bâle pour mettre en place une réglementation prudentielle capable d'assurer la stabilité du système financier : les accords de Bâle III. Cette étude s'intéresse à cette question au travers de l'analyse de l'impact des ratios de capital et de liquidité sur la stabilité financière pour un échantillon de 1600 banques et 23 pays sur la période 2005-2016. Nous focalisons notre attention sur le caractère non-linéaire de ces potentiels effets en ayant recours à une estimation d'un modèle polynomial avec termes d'interaction, et d'un modèle Panel Smooth Transition Regression. En différenciant les groupes de banques en fonction de leur niveau de systémicité, nous mettons en évidence l'existence de non-linéarité dans l'effet des ratios sur la stabilité financière : les bas niveaux de capital améliorent la stabilité financière, mais cet effets tends à s'amoindrir pour des valeurs plus élevées. Finalement, nous montrons que la profitabilité des banques est un déterminant significatif de la stabilité financière.
Classification-JEL
C33, G21, G38
Mot(s) clé(s)
Ratios de Bâle III, stabilité financière, effets d'interaction, Panel Smooth Transition Regression
Fichier

2019-5 "Mind the Conversion Risk: a Theoretical Assessment of Contingent Convertible Bonds"

Gaëtan Le Quang

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous développons un modèle théorique dans le but d'évaluer le risque associé aux obligations contingentes convertibles (CoCo). Le risque de conversion est le principal risque associé à ces produits financiers et rend leur évaluation périlleuse. Nous montrons, en particulier, qu'il n'est possible de trouver un prix d'équilibre pour les obligations CoCo que lorsque la banque est suffisamment capitalisée et/ou que son actif paye un rendement espéré suffisamment élevé. En outre, lorsqu'un tel prix d'équilibre existe, nous montrons qu'il s'agit d'une fonction décroissante du niveau de capitalisation de la banque. En d'autres termes, les banques les mieux capitalisées sont en mesure d'émettre des obligations CoCo à un coût moindre que les banques moins bien capitalisées. Les obligations CoCo sont donc à envisager plus comme des compléments que comme des substituts aux actions ordinaires. A cause du risque de conversion, des paniques auto-réalisatrices peuvent se produire sur le marché des obligations CoCo. Nous modélisons ainsi un jeu entre les investisseurs en obligations CoCo et la Banque Centrale dont la résolution permet de mettre en évidence les situations où une panique se produit effectivement. En recourant à la technique des jeux globaux, nous montrons, en particulier, que la probabilité qu'une crise se produise peut être exprimée comme une fonction du rendement espéré associé à l'actif de la banque. La probabilité de crise est, en outre, sensible à l'information dont disposent les acheteurs d'obligations CoCo.
Classification-JEL
G13; G21; G28; G32; G33
Mot(s) clé(s)
obligations contingentes convertibles; risque de conversion; actions ordinaires; banques; risque systémique
Fichier

2019-6 "Heterogeneity within the euro area: New insights into an old story"

Virginie Coudert, Cécile Couharde, Carl Grekou, Valérie Mignon

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article évalue l'hétérogénéité des pays au sein de la zone euro et son évolution au cours du temps en mesurant les écarts entre les trajectoires des taux de change d'équilibre des pays membres. Ces trajectoires d'équilibre découlent de la minimisation des mésalignements de change, obtenus en faisant correspondre les taux de change réels à leurs fondamentaux économiques. À l’aide d’analyses par clusters et factorielle, nous identifions deux groupes de pays distincts dans la période pré-Union économique et monétaire européenne (UEM), la Grèce étant clairement isolée des autres pays à cette époque. En comparant les résultats à ceux obtenus sur des périodes plus récentes, nous constatons des disparités croissantes entre ces deux groupes de pays, ainsi qu’au sein des groupes eux-mêmes. Globalement, nos conclusions illustrent l’émergence de déséquilibres macroéconomiques au sein de la zone euro avant la crise de 2008 et la fragmentation qui a suivi entre ses pays membres.
Classification-JEL
F33, F45, E5, C38
Mot(s) clé(s)
zone euro ; taux de change d’équilibre ; analyse par clusters ; analyse factorielle ; déséquilibres macroéconomiques
Fichier

2019-7 "Les déterminants locaux de la participation numérique au Grand débat national : une analyse économétrique"

Hamza Bennani, Pauline Gandré, Benjamin Monnery

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article s'intéresse aux déterminants locaux de la participation numérique au Grand débat. Dans un premier temps, nous mettons en évidence l'hétérogénéité spatiale des contributeurs en exploitant le code postal déclaré par les participants. Dans un second temps, nous nous appuyons sur une approche économétrique pour analyser les déterminants locaux de la participation globale et de la participation à chacun des quatre thèmes du Grand débat. Nos résultats démontrent que le niveau de vie médian et le taux de diplômés sont les principaux déterminants départementaux de la participation globale au Grand débat en ligne, tandis que des variables spécifiques expliquent l'intérêt particulier porté à chacun des quatre thèmes.
Classification-JEL
C21, D72
Mot(s) clé(s)
Grand débat, participation numérique, déterminants locaux
Fichier

2019-8 "Equity Risk Premium and Time Horizon: what do the French secular data say ?"

David Le Bris, Georges Prat

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
On considère un agent représentatif dont la richesse est répartie entre un portefeuille diversifié d’actions et l’actif sans risque, et qui maximise l’espérance d’utilité de sa richesse future. Pour un horizon d’investissement donné, la résolution de ce programme permet de déduire que la prime de risque requise pour détenir des actions est égale au produit du prix du risque par la variance anticipée des rentabilités des actions. Traduisant des effets exogènes perturbateurs, le term spread de taux d’intérêt et la prime de risque sur le marché américain des actions complètent cette relation. Deux horizons traditionnels sont considérés : l’horizon d’une période (un an) caractérisant l’investisseur à court terme et l’horizon infini caractérisant l’investisseur à long terme. Pour chaque horizon, les rentabilités anticipées des actions sont représentées par un mixage des trois processus traditionnels adaptatif, extrapolatif et régressif, la variance anticipée est estimée par des processus GARCH, tandis que les valeurs inobservables du prix du risque sont estimées avec la méthode du filtre de Kalman. Sur la base des données établies par Le Bris et Hautcoeur (2010), d’importantes disparités entre les primes de risque de court et de long terme sont mises en évidence sur la période 1872 à 2018, tandis que, en raison des coûts de transaction et des risques d’arbitrage, les primes observées s’ajustent progressivement sur les primes requises estimées. Dans l’ensemble, malgré l’histoire chaotique de la France, notre modèle mesure et explique simultanément les primes de risque des actions sur le marché français et fournit ainsi un nouvel éclairage sur la variabilité de la structure par terme de ces primes. Malgré des différences, nos résultats sur le marché Français sont en accord avec ceux obtenus par Prat (2013) en utilisant les données séculaires américaines.
Classification-JEL
D81; D84; E44; G11; G12
Mot(s) clé(s)
prime de risque des actions, horizon d'investissement, France
Fichier

2019-9 "Les banques coopératives ont-elles été plus performantes pendant les crises récentes ?"

Ouafa Ouyahia

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article établit une comparaison entre la rentabilité des banques coopératives européennes et celle des banques non coopératives sur la période 2005-2014 en utilisant la méthode des moments généralisés (SYS-GMM). Pour ce faire, nous considérons les mesures traditionnelles de la performance des banques, à savoir, la rentabilité de l’actif (ROA), la rentabilité des fonds propres (ROE), et la marge d’intérêt nette (NIM). Même si ces mesures ne sont pas adaptées aux banques coopératives, elles restent les plus utilisées dans la littérature. Nos résultats montrent que les banques coopératives ne sont pas plus ou moins performantes que le reste des banques lorsque la totalité de la période est considérée. Cependant, la crise des dettes souveraines en Europe a eu un effet relativement plus important sur la performance des banques coopératives dans leur ensemble, à l’inverse de la crise de 2008. Quant aux banques coopératives systémiques, elles semblent relativement plus performantes pendant la crise des dettes souveraines. Cependant, aucune distinction n’est faite entre les banques coopératives systémiques et les autres banques pendant la crise financière de 2008.
Classification-JEL
G21 ; P13
Mot(s) clé(s)
Performance, banques coopératives, crise financière de 2008, crise des dettes souveraines en Europe
Fichier

2019-10 "Firm soundness and knowledge externalities: a comparative regional analysis"

Lara Abdel Fattah, Giuseppe Arcuri, Aziza Garsaa, Nadine Levratto

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article étudie le rôle du contexte régional en ce qui concerne les effets du capital humain et des externalités de connaissance sur la solidité financière des PME. Notre stratégie empirique est basée sur le modèle multiniveau pour les données de panel. Ce modèle, qui permet de mieux traiter les données relatives à différents niveaux d’agrégation (variables d’entreprise et variables régionales), s’applique à 22 079 entreprises appartenant au secteur industriel, observées sur la période 2010-2015 et situées dans quatre pays européens : France, Belgique, Italie et Allemagne. Nous constatons que la combinaison des caractéristiques aux niveaux individuels et régionaux (NUTS 2) explique la solidité des entreprises avec plus d’exactitude que les caractéristiques individuelles uniquement. En particulier, un niveau d'éducation plus élevé au niveau régional et les externalités de connaissance améliorent la robustesse des PME.
Classification-JEL
I25, L26, R11, C33
Mot(s) clé(s)
Firm effects, regional effects, human capital, firm robustness, multilevel longitudinal model
Fichier

2019-11 "Banks’ Business Model and Credit Supply in Chile: The Role of a State-Owned Bank"

Felipe Córdova, Antonio Lemus, Biron Miguel

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Pendant la récente crise financière, les banques ont subi des pertes non vu depuis la Grande Dépression, en raison de deux évolutions structurelles dans le secteur bancaire: la déréglementation et l’innovation financière. La réponse réglementaire concentrée sur les recommandations de Bâle III, affectant le modèle d’affaires des banques et les modèles de financement. Par conséquent, ces changements ont eu des répercussions sur la façon dont les banques accordent des prêts, comment ils réagissent à la politique monétaire et des chocs externes mondiaux. Dans ce papier, nous trouvons des preuves d’interactions importantes entre les prêts bancaires et les chocs monétaires et mondiaux au Chili. Ensuite, ces interactions ont été considérablement influencées par le comportement contra-cyclique de Banco Estado. La bonne gouvernance de cette institution et un environnement juridique et économique sain ont favorisé ce résultat.
Classification-JEL
E40, E44, E51, E52, E58, G21
Mot(s) clé(s)
Offre de crédit, politique monétaire, facteurs globaux, Banco Estado
Fichier

2019-12 "Lower bank capital requirements as a policy tool to support credit to SMEs: evidence from a policy experiment"

Michel Dietsch, Henri Fraisse, Sandrine Lecarpentier, Mathias Lé

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Dès la mise en place de la Capital Requirement Directive (CRDIV) par la Commission Européenne, les banques bénéficient d’une réduction de 25% (« facteur de soutien » ou « supporting factor ») de leurs exigences en capital adossées aux prêts aux Petites et Moyennes Entreprises (PMEs). Nous examinons empiriquement si cette réduction a soutenu le financement aux PMEs et dans quelle mesure elle est cohérente avec le risque associé aux PMEs. Le calcul des exigences en capital économique basé sur un modèle multifacteur confirme que les exigences en capital réglementaire devraient être inférieures pour les PMEs. En considérant l’incertitude entourant les estimations et en adoptant une approche conservatrice, nous montrons que le « facteur de soutien » est cohérent avec la différence en capital entre les PMEs et les plus entreprises plus larges. Quant à l’impact sur la distribution du crédit, notre spécification en différences-de-différences nous permet d’établir un impact positif et significatif du « facteur de soutien » sur l’offre de crédit.
Classification-JEL
C13, G21, G33
Mot(s) clé(s)
Financement aux PMEs, Offre de crédit, Bâle III, Modélisation de risque de crédit, Facteur de soutien aux PMEs
Fichier

2019-13 "Having a child? Here is the bill - Parenthood, Earnings and Careers in an Internal Labor"

Claudio Lucifora, Dominique Meurs, Elena Vilar

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Using a unique 12-years panel of personnel records from a large French company, we nd
that becoming mother (extensive fertility margins) largely a ects labor market outcomes.
Instead, fatherhood does not signi cantly impact on men's wages or careers. An event study
approach with the use of non-parents as control group enables us to show that, prior to
childbirth, future mothers' earnings are in line with that of non-mothers. However, one year
after birth, they start to fall, reaching ?9% in total pay and ?30% in individual bonuses.
This drop is persistent: 8 years after childbirth there is no evidence of a catching-up trend.
Mothers also have lower chances to climb-up the hierarchy of the rm and be promoted to
managerial positions. A decomposition of the motherhood penalty shows that these \missed
promotions", likely due to an increase in absenteeism during the child's pre-school age, are
the main determinants of mothers' lower outcomes within the rm.
Classification-JEL
J13 J16 J31
Mot(s) clé(s)
Children  Motherhood penalty  Gender inequalities  Event study
Fichier

2019-14 "Narrow-band Weighted Nonlinear Least Squares Estimation of Unbalanced Cointegration Systems"

Elena Ivona Dumitrescu, Gilles de Truchis

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous analysons les relations de cointégration en présence de variables stationnaires dont les ordres d'intégration sont différents. Dans ce contexte, on s'attend à ce que les estimateurs du coefficient de long terme de type moindres carrés convergent à 0 ou divergent à l'infini si le déséquilibre des ordres n'est pas pris en compte. Nous proposons une classe d'estimateurs de type moindres carrés non-linéaires pondérés des paramètres de long terme et de déséquilibre basés sur une plage de fréquences dégénérées et nous analysons ses propriétés asymptotiques. Nous montrons que la distribution limite est Gaussienne mais singulière et couvre toute la région stationnaire dans le cas particulier des moindres carrés non-linéaires généralisés, permettant ainsi une inférence statistique simple. Une étude de type Monte Carlo nous permet de mettre en avant les bonnes propriétés à distance finie de ces estimateurs. Nous appliquons cette classe d'estimateurs afin d'apporter un regard nouveau sur la relation rendement-risque sur les marchés actions. En particulier, nous trouvons que le "variance risk premium" estimée dans un système de cointégration correctement rééquilibré est un meilleur prédicteur des rendements que les mesures de prime de risque traditionnelles.
Classification-JEL
C22, G10
Mot(s) clé(s)
Cointégration déséquilibré, mémoire longue, stationarité, moindres carrés généralisés, moindres carrés non-linéaires
Fichier

2019-15 "Local Whittle Analysis of Stationary Unbalanced Fractional Cointegration Systems"

Florent Dubois, Elena Ivona Dumitrescu, Gilles de Truchis

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Ce papier propose un estimateur local Whittle pour des systèmes bivariés de cointégration fractionnaire déséquilibrés. La cointégration déséquilibrée se caractérise par des variables observées ayant des ordres d'intégration différents, mais après une filtration appropriée les variables récupèrent des ordres équivalents et la théorie usuelle de la cointégration peut s'appliquer. En se basant sur une représentation dans le domaine des fréquences d'une version déséquilibrée du système triangulaire de Phillips, nous développons une approche semi-paramétrique pour l'estimation jointe du paramètre de déséquilibre, du coefficient de long terme et des ordres d'intégration de l'endogène et des résidus. Nous démontrons la consistance et la normalité asymptotique de l'estimateur proposé. Nous trouvons une vitesse de convergence atypique pour le paramètre de déséquilibre (possiblement plus rapide que racine de n) et une distribution limite joint singulière pour ce paramètre et le coefficient de long terme. A travers des expériences Monte Carlo nous montrons ses bonnes propriétés à distance finie. A titre d'illustration, nous appliquons ce nouvel estimateur sur des données financières dans le but d'analyser la transmission d'information entre le marché spot du pétrole et différents marchés Futures du CME-NYMEX.
Classification-JEL
C22, G10
Mot(s) clé(s)
Cointégration déséquilibrée, Mémoire longue, Stationarité, vraisemblance local Whittle
Fichier

2019-16 "Exchange rate pass-through to import prices: Accounting for changes in the Eurozone trade structure"

Antonia Lopez Villavicencio, Valérie Mignon

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article étudie si l’émergence de nouveaux partenaires commerciaux (Chine et Europe de l’Est) en tant qu’offreurs réduit la transmission du taux de change (ERPT) aux prix à l’importation dans les pays de la zone euro. En utilisant des données bilatérales sur les prix à l'importation au niveau sectoriel à deux chiffres, nous trouvons que (i) la transmission est complète dans de nombreux cas, (ii) l'ERPT de la Chine est plus élevé que celui des États-Unis, et (iii) il n’existe pas de lien généralisé entre l'ERPT et l'intégration croissante de certains marchés émergents dans les importations européennes. Nous montrons également que l’adoption de la monnaie unique n’a pas provoqué de modification suffisante dans la partie du commerce exposée aux fluctuations des taux de change et n’a donc pas affecté l’ERPT. Dans l'ensemble, la tendance à la libéralisation sur les marchés des nouveaux acteurs n'a pas modifié l'environnement concurrentiel de manière à inciter les exportateurs d'autres pays à absorber les dépréciations des taux de change.
Classification-JEL
E31; F31; F4; C22
Mot(s) clé(s)
Pass-through du taux de change; prix à l’importation; Chine; Europe de l’Est; zone euro
Fichier

2019-17 "Reexamining the growth effects of ENSO: the role of local weather conditions"

Cécile Couharde, Olivier Damette, Rémi Generoso, Kamiar Mohaddes

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Ce papier examine les effets exercés par le phénomène climatique ENSO sur la croissance de 74 pays entre 1975 et 2014, à travers l'interaction de ce phénomène avec les conditions météorologiques locales, mesurées ici par l'indice normalisé de précipitation et d'évapotranspiration (SPEI) . Ces indices hydro-climatiques permettent de prendre en compte des effets d'ENSO variant d'un pays à l'autre et dans le temps, de mettre en évidence des effets hétérogènes sur la croissance et d'éliminer une source potentielle de biais dû à l'omission de variables. En identifiant la persistance des effets ENSO sur les conditions hydro-climatiques locales, nous montrons que le phénomène climatique ENSO exerce des effets hétérogènes et locaux qui s'expliquent non seulement par les régimes climatiques qui caractérisent les pays, mais également par leurs conditions hydro-climatiques. Nos résultats suggèrent que l'analyse des effets d'ENSO sur la croissance devrait donc explicitement prendre en compte l'interaction de ce phénomène climatique avec les conditions météorologiques locales afin de mieux capturer l'hétérogénéité des pays.
Classification-JEL
O44, Q54, R11
Mot(s) clé(s)
Croissance, ENSO, conditions météorologiques
Fichier
load Veuillez patienter ...