COVID-19

  • Quelle politique économique pour faire face à la deuxième vague ?

    Les Echos, 04/11/2020 - Auteure: Valérie Mignon
    Avec le durcissement des mesures sanitaires lié à la recrudescence de la pandémie de Covid-19, l'horizon de la reprise économique s'éloigne. De telles perspectives risquent d'aggraver nombre d'indicateurs, parmi lesquels les déficits commercial et public, et de freiner de nouveau la consommation des ménages, estime l'économiste Valérie Mignon....

    Read more

  • After Covid-19, will seasonal migrant agricultural workers in Europe be replaced by robots?

    CEPII, 09/09/2020 - Auteurs: Cristina Mitaritonna, Lionel Ragot
    The covid-19 crisis and the ensuing closure of borders has profoundly affected the mobility of migrant seasonal workers. As some European agricultural sectors highly depend on these workers, governments in EU countries have urgently adopted different strategies to avoid disruptions due to their absence. ...

    Read more

  • Dettes publiques : le Covid-19 augmente la contagion sur le marché des obligations d’État

    The conversation, 29/06/2020 - Auteurs: Laurent Ferrara et Capucine Nobletz
    La pandémie liée à la propagation du coronavirus a engendré une récession économique mondiale d’amplitude rarement observée dans l’histoire économique, comparable en cela à un phénomène dit de « désastre », tel que défini par l’économiste Robert J. Barro.
    La nature des chocs qui ont frappé les économies, mélange de chocs d’offre et de demande négatifs associés à une hausse vertigineuse de l’incertitude, ainsi que leur amplitude, ont durement touché l’activité économique...

    Read more

  • Coronavirus : “En contrepartie du chômage partiel, les entreprises qui en sortiront ne devraient pas pouvoir licencier”

    Rebondir, 25/05/2020 - Auteure: Nadine Levratto
    Pendant le confinement, de nombreuses entreprises ont été contraintes de recourir au chômage partiel. Ce dispositif est-il efficace face à la crise actuelle, qui devrait continuer malgré le déconfinement ? Empêchera-t-il vraiment les licenciements ? Que deviendra ce système après juin ? L’analyse de Nadine Levratto, économiste et directrice de recherche au CNRS...

    Read more

  • La pandémie de Covid-19, une occasion historique de réinventer le développement de l’Afrique

    The conversation, 07/06/2020 - Auteurs: Blaise Gnimassoun et Sampawende Jules Tapsoba
    Première pandémie planétaire depuis un siècle, la propagation du Covid-19 révèle les limites des sociétés et des économies à travers le monde. Pour les érudits en économie, cette crise sanitaire provoquera la récession la plus brutale et la plus sévère de mémoire d’homme. Le dernier né des coronavirus a déjà fait des centaines de milliers de morts depuis son apparition en Chine en décembre dernier. Il a contraint de nombreux gouvernements à confiner leurs populations à un niveau impensable jusqu’à récemment. L’économie mondiale a été littéralement mise à l’arrêt. L’Afrique subsaharienne n’est pas en reste...

    Read more

  • Pour sortir de la crise : repensons la monnaie

    Institut Veblen, 27/05/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    La pandémie de Covid-19 et le ralentissement brutal de l’économie mondiale frappent des sociétés déjà fragilisées par l’urgence écologique et lacrise sociale. Si elles n’ont pas la même nature et la même temporalité, ces trois crises sanitaire, environnementale et sociale sont profondément imbriquées l’une dans l’autre. De nombreux experts font le lien entre la perte de la biodiversité et l’apparition de nouvelles épidémies et rappellent que les risques sanitaires devraient s’accroître avec le dérèglement climatique. Les populations les plus vulnérables payent un lourd tribut et se trouvent les plus exposées à la pandémie. Ces crises nécessitent ainsi des réponses articulées et cohérentes....

    Read more

  • L’annulation de la dette publique détenue par la BCE libérerait les acteurs économiques de la crainte d’une future augmentation d’impôts

    Le Monde, 26/05/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    La dépression économique dans laquelle les économies de la zone euro sont en train de sombrer promet d’être au moins aussi grave que celle des années 1930. La nécessité de recourir aux dépenses publiques pour y parer ne fait pas débat. Et c’est tant mieux. En revanche, les moyens d’éviter le « mur de la dette » ravivent les passions....

    Read more

  • Le coronavirus, révélateur des inégalités territoriales françaises

    Printemps de l'Economie, 19/05/2020 - Auteure: Nadine Levratto

    Read more

  • Cours du pétrole : des réactions contrastées sur les marchés boursiers, de change et immobiliers

    The conversation, 18/05/2020 - Auteurs: Fredj Jawadi, David Bourghelle et Philippe Rozin
    La crise du Covid-19 a donc provoqué un choc économique simultané d’offre et de demande, générant ainsi une montée d’anxiété sur les marchés d’actifs financiers, alimentée par des signaux ambivalents, voire contradictoires, envoyés par les grands pays producteurs de pétrole...

    Read more

  • Global bond market contagion in times of Covid-19

    Econbrowser, 14/05/2020 - Auteurs: Laurent Ferrara et Capucine Nobletz
    In this post we assess contagion among government bond markets by focusing on the Covid-19 crisis period. Using the approach put forward by Diebold and Yilmaz (2014), we empirically show that the connectedness dramatically increased on international bond markets over the crisis period. More specifically, this global shock seems to discriminate between safe and risky countries, those latter seeing a large increase in sovereign spreads.
    The Covid-19 global crisis generated a worldwide recession (see previous Econbrowser posts here, here and here), as well as abrupt movements on financial markets. For example, oil prices sharply dropped so that price of the May crude-oil futures contract closed on April 20 at negative $37.63 a barrel (see this Econbrowser post here). On the bond market, the 10-year US government bond yield went down from a level close to 2% end of December 2019 to levels between 0.6%-0.7%, in a flight-to-quality move (see Figure 1)...

    Read more

  • Marchandises : la révolution des circuits courts

    France culture, 12/05/2020 - Auteurs: Nadine Levratto, Michel Savy
    La crise du coronavirus a révélé la fragilité de nos chaînes d'approvisionnements. Mais comment transport est-il devenu la variable d’ajustement des entreprises ? Et peut-on les réorganiser ces chaînes pour les rendre plus résilientes ?...

    Read more

  • Faut-il arrêter les dividendes ?

    Boursorama, 11/05/2020 - Auteure: Valérie Mignon
    Alors que le Printemps est la saison des dividendes, le versement de ces derniers fait aujourd'hui l'objet de débats encore plus vifs qu'à l'accoutumée. Pour Valérie Mignon, en France, le débat est plus fort qu'ailleurs pour des raisons culturelles et d'habitudes des Français face à l'investissement et l'épargne.
    Afin de bien saisir les enjeux, rappelons que le dividende correspond à la part du bénéfice net réalisé par une entreprise distribuée aux actionnaires. Son montant est voté en Assemblée Générale, sur la base des comptes constatés de l'année passée, c'est-à-dire 2019...

    Read more

  • Pourquoi certains territoires sont-ils plus touchés ?

    Youtube, Podcast CNRS, 05/05/2020 - Auteure: Nadine Levratto
    #PodcastCNRS ?️ | Et si le #Covid19 était aussi une maladie sociale ? Forte densité de population, inégalités de revenus ou d’accès aux soins… l’épidémie se diffuse en effet davantage dans les régions où les disparités sont les plus fortes, comme l’explique dans ce podcast l’économiste Nadine Levratto pour qui le déconfinement par département relève donc d’une certaine logique.

    Read more

  • À quelles conditions la France peut-elle se réindustrialiser ?

    The Conversation, 28/04/2020 - Auteurs: Gilles Crague, Denis Carré et Nadine Levratto
    Les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire invitent à une prise de distance pour en traiter les causes, anticiper les effets à moyen terme et tracer les contours du nouveau modèle économique qui pourrait en découler.
    Dès les premiers signes de ralentissement économique en Chine au mois de janvier, les risques que l’interruption des chaînes d’approvisionnement faisaient courir aux entreprises européennes et françaises ont été soulignés, souvent tempérés par le fait que les stocks devaient suffire à passer la crise...

    Read more

  • Le coronavirus, révélateur des inégalités territoriales françaises

    The Conversation, 28/04/2020 - Auteurs: Mounir Amdaoud, Giuseppe Arcuri, et Nadine Levratto
    Dès les premiers signes de l’épidémie de Covid-19, les commentateurs ont relevé les différences d’exposition selon les régions en insistant dans un premier temps sur l’apparition du patient zéro, puis sur les mouvements de population. Au-delà de ces aspects ponctuels, la concentration géographique de l’épidémie a amené à regarder du côté des disparités entre les régions françaises. C’est à ce besoin d’une approche socio-économique spatialisée que répond ce texte.
    En effet, l’emploi du terme clusters, pour décrire les foyers d’infection, et le focus sur le Grand Est, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France qui concentrent le plus grand nombre de cas conduisent à se demander de quels mécanismes répond la répartition spatiale de ce virus...

    Read more

  • On brade le pétrole !

    The Conversation, 27/04/2020 - Auteure: Valérie Mignon
    Les prix du pétrole n’en finissent pas d’afficher des records historiques à la baisse, enregistrant une chute de plus de 75 % depuis le début de l’année 2020. Fait inédit, le prix du baril West Texas Intermediate (WTI) – le pétrole brut américain de référence – s’est même aventuré en territoire négatif, clôturant à près de – 40 dollars le 20 avril 2020. Qu’est-ce que cela signifie ? Comment expliquer une telle dynamique ?
    La plupart des prix étant déterminés par la confrontation de l’offre et de la demande, analysons la situation dans ces deux dimensions afin de comprendre une telle évolution sur le marché pétrolier...

    Read more

  • Même avec zéro cas, l’Afrique aurait sévèrement souffert du Covid-19

    The Conversation, 26/04/2020 - Auteur: Dramane Coulibaly
    S’il peut être difficile de prévoir à ce stade les conséquences sanitaires qu’aura la pandémie de Covid-19 en Afrique subsaharienne, tout indique que l’économie de la région sera durement affectée. D’une part, les pays de cette zone dépendent largement de l’exportation des matières premières – pétrole, cacao, coton, etc. – qui voient leurs cours baisser avec la chute de la demande mondiale. Selon les données de la CNUCED, la baisse des prix des matières premières est de 37 % en glissement annuel au 25 mars 2020 dans leur globalité. Elle est de 55 % pour les hydrocarbures ; le cours du cacao subit une baisse de 11 %, celui du coton de quasiment 23 %. Des développements plus récents semblent accentuer cette tendance à la baisse...

    Read more

  • Annulation des dettes souveraines par la BCE : soyons iconoclastes !

    Alternatives Economiques, 21/04/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    Très endettés au sortir de la crise, les Etats européens auront du mal à financer la transition écologique. Une annulation de leur dette auprès de la BCE à proportion de leurs investissements verts est une piste à creuser, plaident les économistes Baptiste Bridonneau Laurence Scialom.
    L’iconoclaste, au sens premier du terme, désignait dans l’empire byzantin des personnes qui, s’opposant à l’adoration des images saintes, les détruisaient. Par extension, l’usage contemporain du terme désigne la transgression des interdits, des croyances et du dogme.
    Il y a quelques mois et même quelques semaines, proposer que la Banque centrale européenne (BCE) puisse annuler une partie des dettes publiques qu’elle détient paraissait totalement iconoclaste dans les deux sens du terme, tant les questions relatives à la monnaie semblent parfois relever de la croyance religieuse et tant le dogme de la non-monétisation des déficits par la banque centrale était ancrée...

    Read more

  • Coronavirus : « Les départements les plus inégalitaires sont les plus touchés par la maladie »

    Le courrier des maires, 21/04/2020 - Auteure: Nadine Levratto
    Au-delà des facteurs de santé individuels bien identifiés (obésité, diabète, comorbidités, etc.), une étude publiée par le CNRS et l’Université Paris Nanterre apporte une lecture territoriale de l’épidémie de Covid-19. L’influence de certains déterminants socio-économiques dans la propagation de la maladie, et la surmortalité qu’elle entraîne apparaissent clairement. Et les départements les plus denses, les plus inégalitaires et dont le maillage médical est le plus lâche, sont ceux qui ont été le plus touchés par le coronavirus. Entretien avec Nadine Levratto, co-auteure de l’étude...

    Read more

  • Covid-19 : analyse spatiale de l’influence des facteurs socio-économiques sur la prévalence et les conséquences de l’épidémie dans les départements français

    EconomiX, CNRS, Université Paris Nanterre, 18/04/2020 - Auteurs: Mounir Amdaoud, Giuseppe Arcuri, Nadine Levratto
    Cet article s’intéresse aux déterminants socio-économiques des hospitalisations et des taux de décès liés à la Covid-19 entre les semaines 9 et 15 d’une part et à la surmortalité observée cette année par rapport aux précédentes, d’autre part. Il propose une approche territoriale de ces questions grâce au recours à des données calculées au niveau des départements français, publiées par Santé France et l’INSEE. L’analyse spatiale exploratoire réalisée révèle d’abord l’hétérogénéité et l’autocorrélation spatiale de la maladie et de ses conséquences. Le recours à des modèles d’économétrie spatiale permet ensuite de mettre en évidence l’influence de la densité démographique, des inégalités sociales, de la part des ouvriers dans la population active et des services d’urgence sur les phénomènes étudiés. Enfin, nous rendons également compte du rôle des effets de débordements entre départements situés à proximité les uns des autres. Ces derniers interviennent davantage dans la diffusion des cas et décès liés à la Covid-19 que dans la surmortalité...

    Read more

  • La BCE devrait annuler la dette des Etats

    Médiapart, 17/04/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    L’économiste Laurence Scialom, professeur à l’université Paris-Nanterre, et Baptiste Bridonneau, doctorant, défendent la proposition d’une annulation pure et simple des dettes souveraines détenues par la Banque centrale européenne. Objectif : aider à passer la crise du Covid-19 et financer la transition écologique.
    Les premières prévisions ne laissent aucune illusion : la pandémie de Covid-19 est en train de provoquer une crise sanitaire, sociale et économique d’une ampleur inédite. « L’économie mondiale risque de connaître cette année sa pire récession depuis la Grande Dépression », prévient le FMI...

    Read more

  • Des annulations de dette publique par la BCE : lançons le débat

    Terra Nova, 18/04/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    Dans une précédente note,nous avions avancé quelques propositions pour que la gestion de la crise sanitaire n’enterre pas l’impératif de reconversion écologique de nos économies, que l’urgence de court-terme n’anéantisse pas la volonté de préserver une planète vivable pour l’espèce humaine à plus long terme. L’une des mesures envisagées, l’annulation de dettes publiques par la BCE, conditionnée à des investissements dans la transition écologique, peut paraître iconoclaste tant les questions relatives à la monnaie semblent parfois relever de la croyance religieuse, et tant le dogme de la non-monétisation des déficits publics par la banque centrale est ancré...

    Read more

  • Pandémie de Covid-19 : « Il faut percer le mur de la dette »

    Le Monde, 10/04/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    La Banque centrale européenne doit annuler une partie de la dette souveraine qu’elle va être amenée à détenir, estiment les économistes Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau dans une tribune au « Monde ».
    Le président de la République affirme que, face à la pandémie de Covid-19, « nous sommes en guerre ». Logiquement, au lendemain de celle-ci, nous nous retrouverons avec une dette de guerre, d’autant plus lourde que le combat aura été long et d’autant plus douloureuse que l’endettement public est déjà fort. Que nous dit l’histoire sur le jour d’après ?...

    Read more

  • Covid-19 : Cette « myopie au désastre » qui dégrade nos capacités de réponse aux crises

    The conversation, 08/04/2020 - Auteurs: Pauline Gandré et Camille Cornand
    Les pandémies, comme celle que nous connaissons actuellement, sont des événements rares aux conséquences dramatiques, à l’instar des crises financières ou des catastrophes naturelles. En dépit de leur récurrence au cours de l’histoire humaine, leur survenue révèle bien souvent un manque de préparation frappant.
    La science économique, qui analyse le manque de préparation aux crises financières, peut éclairer a posteriori la crise sanitaire actuelle, en se centrant sur l’hypothèse de myopie au désastre.
    L’hypothèse de « myopie au désastre » a été développée pour la première fois en 1986 par les économistes Jack Guttentag et Richard Herring pour analyser les crises bancaires...

    Read more

  • Crise économique et écologique: osons des décisions de rupture

    Terra Nova, 02/04/2020 - Auteurs: Laurence Scialom et Baptiste Bridonneau
    Dans son discours du 12 mars dernier, le président de la République déclarait: "Mes chers compatriotes, il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons, interroger le modèle de développement dans lequel s'est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile ses failles au grand jour, interroger les faiblesses de nos démocraties [...] Les prochaines semaines et les prochains mois nécessiteront des décisions de rupture." Nous proposons dans cette note de prendre le Président au mot et suggérons quelques "décisions de rupture" pour la sortie de crise...

    Read more

  • Coronavirus : « La solidarité à l’échelle internationale sera indispensable aux pays pauvres »

    Le Monde, 26/03/2020 - Auteurs: Gilles Dufrénot et Fredj Jawadi
    La pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement adoptées par un grand nombre de pays soulèvent déjà des inquiétudes quant aux effets négatifs attendus sur les économies, aux crises financières possibles et au ralentissement de la mondialisation. Il s’agit là d’inquiétudes – légitimes – de pays riches. Car ce que met également à nu cette crise sanitaire, c’est le terrible dilemme auquel seront bientôt confrontés les pays pauvres de la planète...

    Read more

  • La politique industrielle après le coronavirus

    Alternatives Economiques, 26/03/2020 - Auteure: Nadine Levratto
    La crise sanitaire nous aura appris quelque chose. Les chaînes globales de commodités, de valeur et autres réseaux de production globaux sont des colosses aux pieds d’argile dont la sensibilité aux chocs appelle un changement de modèle de production...

    Read more

  • Effondrement des marchés financiers : le coronavirus n’explique pas tout

    The Conversation, 25/03/2020 - Auteure: Valérie Mignon
    Le lundi 9 mars 2020, après l’échec du sommet exceptionnel de l’OPEP+ visant à enrayer l’effondrement des prix du pétrole, toutes les places financières dévissent, affichant des records à la baisse. Paris enregistre alors sa plus forte chute depuis 2008 perdant 8,4 %, Francfort accuse une diminution de 7,9 % – du jamais vu depuis le 11 septembre 2001 – et Milan dégringole de 11,2 % en une journée...

    Read more

  • Covid-19, pétrole et Cygne Noir

    AOC, 16/03/2020 - Auteure: Laurence Scialom
    Un « Cygne Noir » désigne un événement improbable, dont l’impact est considérable et qui apparait rétrospectivement comme prévisible. C’est par exemple la combinaison de l’épidémie de coronavirus et de la guerre des prix sur les marchés pétroliers qui provoque un choc d’offre et de demande au niveau mondial. La tentation est grande pour les gouvernements, les régulateurs et banques centrales de rassurer les marchés à tout prix, quitte à brouiller l’information sur la santé véritable du secteur financier. Alors, toute ressemblance et similitude avec la crise dessubprimesn’est pas à exclure...

    Read more

  • Le système financier peut-il absorber le choc du coronavirus ?

    La Croix, 11/03/2020 - Auteure: Laurence Scialom
    Cette crise du coronavirus est en train de révéler les fragilités préexistantes du système financier, qui n’ont pas été comblées après la crise de 2008. De-puis lors, on a renforcé des digues, notamment des coussins amortisseurs de pertes sous forme de ratio de capitaux et de contraintes de liquidité, mais sans avoir l’assurance que le système puisse tenir en cas de grande secousse...

    Read more

load Please wait ...